Duel au sommet, Darwin Vs Cairns : Le Nord contre l?Est !
  

Duel au sommet, Darwin Vs Cairns : Le Nord contre l?Est !

, le 18/08/2010

 

Oui, je sais ça fait bien longtemps que je n’ai pas mis mon blog à jour, mais une aventure en entrainant une autre me voilà embarqué à Bali, où les connexions internet gratuites se font rares et les expéditions découvertes nombreuses, du coup pas trop le temps de vous écrire un petit mot ! Je vais donc essayer de rattraper mon retard tout d’abord avec un petit article concluant la première partie de mon voyage en Oz, à savoir Darwin vs Cairns : le Nord contre l’Est !

Vous vous attendez à un choc des titans, de cultures ? Bah il n’y en aura pas ou alors un petit, une petite bataille car, en Australie, les villes ont toutes de nombreux points communs. Y aura-t-il toutefois un vainqueur ? Suspens !

Darwin, petite mais costaud!

Au début avant de finir mon roadtrip je m'imaginais Darwin comme la couverture du Lonely Planet, sale et plus traditionnelle. Que nenni ! Darwin est une ville plutôt nouvelle car reconstruite à de maintes reprises après avoir été bombardée. C’est donc avec plaisir que nous avons découvert cette ville plutôt charmante où les habitations parsèment les rues commerçantes…en fait c’est plutôt la rue commerçante. Oui, Darwin est petite…peut-être trop petite d’ailleurs. Ici le centre se résume à Mitchell St et voilà on a fait le tour…point de gros centre commercial, quelques boutiques, des souvenirs shops et voilà. Après pour assouvir son envie de shopping il faut prendre le bus et aller à Casuarina...Autrement dit je me suis rapidement emmerder à Darwin où il fait toujours très chaud et très beau ! Heureusement sa plage vaut le détour surtout au coucher du soleil et son sunset market où marchands ambulants et concerts rythment les nuits de dimanche et jeudi tout en assouvissant l’appétit des touristes en mets indonésiens et australiens.

A chaque ville sa petite excursion ! Et à Darwin, nous sommes partis nous immerger au cœur d’une communauté aborigène lors d’un festival de musique. Expérience qui valait le détour ! Enfin je rencontre des aborigènes qui ne demande pas de l’argent ou complètement bourré (malheureusement pour eux c’est souvent le cas…). AU contraire, ici ils étaient accueillant, souriant, et n’avaient qu’une envie, partager avec nous leurs coutumes et leur quotidien ! Participer à leur « messe », découvrir comment est fabriqué le didjéridu, contempler leur danses traditionnelles et surtout les concerts emprunts de hip-hop, reggae et sons plus traditionnels ont étancher ma soif de découvertes lors de ces 3 jours au cœur de leur vie. Ca fait du bien un peu de culture dans ce pays qui en manque grandement (il faut l’avouer !)

L’autre particularité de Darwin c’est évidemment sa vie nocturne. Mitchel St se compose à 70% de clubs et de bars, et on est donc très vite tenté de dépenser ses dollars australiens pour quelques heures d’ivresse.

C’est d’ailleurs le seul point commun que partage cette ville avec Cairns, la ville de l’Est.

Cairns, BackpackerLand !

Si Darwin peut dérouter par sa taille, et sa construction plutôt éparpillée, Cairns, elle, est bien mieux pensée car plus concentrée. Ici, tout se fait à pied ! Pourvue d’un grand centre commercial, elle compense son manque de plage par une esplanade et une lagune qui ne sont pas sans rappeler, la décontraction de Perth.

Tout est pensé en fonction du backpacker. Beaucoup moins chère que Darwin où les nuits en backpacks avoisinent les 30$, ici pour 15$ il est facile de trouver un dortoir correct donnant sur l’esplanade. La vie nocturne est elle aussi pensée en fonction du backpacker. Pour chaque nuit, vous est offert un diner dans un des bars de la ville. Ce diner se résume souvent à quelques frites et un morceau de steak ou un plat de pâtes. C’est cool pensez-vous ? Oui et non car c’est surtout un bon plan pour attirer le backpacker dans un bar et le tenter pour consommer de l’alcool…

Des « Barcrawls », tournée des bars sont aussi organisée moyennant 25$ pour pousser l’ivresse encore un peu plus loin.

Sans parler de toutes les excursions et activités disponibles :skydiving (chute libre) que je suis bien tenté de faire après m’être toujours dit que ces sports extrèmes n’étaient pas pour moi, snorkeling sur la barrière de corail, survol de la côte en avion, rafting etc…

Evidemment toutes ces activités ont un prix et cela devient rapidement très frustrant de ne pas céder à la tentation dans un soucis d’économies…je n’ai d’ailleurs pas cédé ou presque ! En effet, je me suis laissé tenter par un mini roadtrip de 5 jours au sud de Cairns. A la découverte de Magnetic Island et ses koalas, Mission Beach et ses Casuaris, sorte d’émeus à tête bleue (ressemblant un peu à l’oiseau de Là Haut pour son extravagance). Résultat des courses, c’était bien sympatoche ! J’ai enfin vu mes premiers koalas et que dire à part que ces les peluches les plus paresseuses du monde ! On a toujours l’impression qu’ils sont en train de cuver de leur soirée de la veille telle leur inactivité est flagrante ! En fait il s’agit surtout de l’eucalyptus qui leur ronge les neurones mais bon je préfère ma thèse de la soirée trop arrosée ! Le temps aurait tout de même mérité d’être plus clément mais bon c’est aussi l’une des différences entre Cairns et Darwin. Cairns, encerclé par les montagnes est souvent nuageux du fait de son climat tropical.

Dans ce match nord contre est vous l’aurez compris que mon cœur penche plutôt pour l’est bien plus décontract, fun et moins cher que le nord de là à faire toute la côte est en roadtrip…Hé oui comme prévu les plans changent beaucoup en Australie et parfois des rencontres avec des personnes et surtout avec d’autres pays, en l’occurrence Bali, vous font revoir vos plans et vous créent de nouvelles envies. Mais pour Bali, cela fera l’objet d’un autre article !

A très vite pour de nouvelles aventures, cette fois-ci en Indonésie !

JC

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en